loader

LIVRAISON À 1 EURO EN FRANCE À PARTIR DE 60 EUROS D'ACHAT

En stock

Livraison standard 3 à 7 jours

order7161-eriskay-MarcSchroder-cover
order7161-eriskay-MarcSchroder-1
order7161-eriskay-MarcSchroder-2
order7161-eriskay-MarcSchroder-3
order7161-eriskay-MarcSchroder-4
order7161-eriskay-MarcSchroder-5

Order 7161

Marc Schroder

The Eriskay Connection

Sélectionné pour le Prix du Premier Livre - Paris Photo Aperture Foundation 2022

Date de parution : 01/01/2021
Poids 590 g / Dimensions 17 x 24 cm / 235 pages
ISBN 9789492051691

Fait partie de(s) sélection(s) :

ORDER 7161 est un livre du photographe luxembourgeois Marc Schroeder. Au fil des chapitres, il raconte l’histoire de la déportation des Allemands roumains en combinant des portraits de témoins, des images d’archives et contextuelles, et met à nu le traumatisme de l’internement forcé grâce à une importante sélection de témoignages enregistrés de 40 survivants.

Le 16 décembre 1944, Staline signe l’ordonnance 7161ss, l’ordre secret de “mobiliser et détenir tous les Allemands capables de travailler, y compris les hommes âgés de 17 à 45 ans et les femmes de 18 à 30 ans” de Roumanie, de Hongrie, de Yougoslavie, de Bulgarie et de Tchécoslovaquie. Leur déportation ultérieure vers des camps de travail forcé était destinée à aider à la reconstruction de l’Union soviétique et constituait une forme de réparation pour les destructions causées par la Seconde Guerre mondiale. Au total, 112 480 hommes et femmes ont été déportés. La majorité d’entre eux – 69 332 personnes – étaient des Allemands de Roumanie. De nombreux déportés meurent des dures conditions de travail dans des températures glaciales et d’une alimentation insuffisante. Tous ceux qui ont survécu à la faim et à la misère sont libérés à la fin de 1949.

Rencontrer et photographier les survivants était une entreprise de la “dernière chance” ; beaucoup des déportés que Schroeder a rencontrés étaient parmi les plus jeunes en 1945 et la plupart sont décédés depuis leur rencontre. Outre les souvenirs individuels des déportés sur leur internement forcé, les rencontres avec les survivants ont également permis à Schroeder de se faire une idée de la “mémoire culturelle” collective de la minorité allemande sur cette injustice et d’explorer simultanément le concept délicat de “victimisation” du point de vue des Allemands en ce qui concerne l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

En fin de compte, ce livre qui suscite la réflexion ne se contente pas de témoigner d’un chapitre souvent négligé de l’histoire européenne, mais constitue également un témoignage de la rencontre entre le photographe et chaque ancien déporté et reflète la nature empathique de leur rencontre et de leur échange.

Autres titres disponibles

seiter-fraysse-j-a-nouveaupalais-couv

J&A

Antoine Seiter, Marc Faysse

32,00

Contactez-nous
Nom
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.