loader

Rupture de stock

JurnalBanda-MuhammadFadli-jordanedition-1
JurnalBanda-MuhammadFadli-jordanedition-3
JurnalBanda-MuhammadFadli-jordanedition-4
JurnalBanda-MuhammadFadli-jordanedition-2

Jurnal Banda | The Banda Journal

Muhammad Fadli

Jordan Jordan Edition

Lauréat du prix du Livre de l'année Paris Photo - Aperture Foundation 2021

Date de parution : 01/05/2021
Poids 490 g / Dimensions 16.5 x 24 cm / 240 pages / Anglais et indonésien
ISBN 9781735452104

Ce projet relate les conséquences de la colonisation et de l’exploitation séculaires de Banda, un archipel isolé entouré de la vaste mer de l’Indonésie orientale. Composé de dix petites îles qui apparaissent rarement sur la plupart des cartes, Banda a été le cadre des premières entreprises européennes en Asie et a joué un rôle clé dans l’histoire économique mondiale. C’est également ici que les Anglais ont établi leur première colonie à l’étranger : une île nommée Rhun qui a ensuite été cédée aux Hollandais en échange de Manhattan.

Banda était autrefois célèbre pour sa production de noix de muscade, une épice aromatique prisée comme agent aromatisant, médicinal et conservateur au Moyen-âge. Cultivée uniquement à Banda à l’époque, la noix de muscade atteignait des prix astronomiques en Europe et rapportait des bénéfices scandaleux à quiconque contrôlait son approvisionnement. La découverte de Banda et du reste des îles aux épices voisines a été le principal moteur de l’ère des découvertes en Europe. Mais ce fut pour le malheur des insulaires. Les Hollandais, qui ont réussi à régner sur Banda après avoir massacré la quasi-totalité de sa population, ont pratiqué le monopole du commerce et le travail forcé qui a fait l’objet du processus d’expérimentation le plus long et le plus concluant. Banda était un parfait exemple de la domination européenne.

Maintenant que les jours glorieux de la muscade sont révolus, Banda a largement été oublié, tiraillé entre son passé trouble et son avenir peu prometteur. Cette série montre l’état actuel de Banda en soulignant l’héritage de son passé colonisé qui existe sous de nombreuses formes : sites historiques, architectures, traditions, rituels, et la vie quotidienne des Bandanais. Si les récits concernant le commerce des épices et sa grande influence sur l’éveil de l’économie mondiale sont largement admirés – et parfois dramatisés – les récits concernant ses conséquences humaines sont souvent négligés.

Ce projet à long terme est une collaboration entre Muhammad Fadli et l’écrivain Fatris M. Progress

Vous aimerez aussi

Contactez-nous
Nom