loader

OFFRE DE PRINTEMPS : LIVRAISON À 1 EURO EN FRANCE À PARTIR DE 60 EUROS D'ACHAT

En stock

Livraison standard 3 à 7 jours

First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-cover-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-visuel-1-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-visuel-2-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-visuel-7-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-visuel-6-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-visuel-5-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-visuel-4-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-visuel-3-
First-trip-to-Bologna-Seiichi-Furuya-Chose-commune-back-

First trip to Bologna 1978 / Last trip to Venice 1985

Seiichi Furuya

Chose Commune

Date de parution : 10/03/2022
Photographies et arrêts sur images : Seiichi Furuya
Direction éditoriale : Cécile Poimboeuf-Koizumi
Design : Bureau Kayser
Reliure souple otabind
16,5 x 24,4 cm, 192 pages, 122 arrêts sur images, 39 photographes
anglais / français / japonais / allemand
ISBN 9791096383290

En 1973, Seiichi Furuya quitte le Japon pour l’Europe à bord du transsibérien. Arrivé en Autriche, il s’installe d’abord à Vienne avant de déménager à Graz où il rencontre Christine Gössler en 1978. Très rapidement, il commence à la photographier, dans l’intimité de leur domicile à Graz mais aussi lors de séjours à l’étranger — en Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie…et au Japon, leur destination la plus lointaine.
Christine étudie l’histoire de l’art avant de travailler comme réalisatrice de programmes documentaires pour la radio. Après la naissance de leur fils en 1981, elle s’immerge dans le monde du théâtre. Alors qu’elle se dévoue à ses cours de théâtre, elle commence à montrer des signes de schizophrénie. Christine se suicide à Berlin Est en 1985.

Depuis sa disparition, Furuya n’a cessé de revisiter son archive. Cette démarche se présente sous forme d’une série de cinq livres intitulés Mémoires, publiés entre 1989 et 2010, et de Face to Face, livre publié par Chose Commune en 2020. En 2018, Seiichi Furuya a retrouvé des bobines de films super 8 dans son grenier, dont une du premier voyage qu’ils ont fait ensemble quelques semaines après s’être rencontrés, à Bologne en 1978. Pour tenter de se souvenir d’un voyage qu’il a complètement oublié, Seiichi Furuya a réalisé des arrêts sur image à partir du film, cadre par cadre. Ces images ont donné naissance à la nouvelle série First Trip to Bologna 1978. À l’occasion de la publication de cette série, Chose Commune publie dans le même livre une nouvelle version de la série Last Trip to Venice 1985 que Seiichi Furuya avait auto-publiée en 2002. Ce travail présente une sélection de photographies du dernier voyage de Seiichi et Christine, avant que Christine ne se suicide.

Autres titres disponibles

Retrouvez nos dernières sélections

Contactez-nous
Nom
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.