loader

OFFRE DE PRINTEMPS : LIVRAISON À 1 EURO EN FRANCE À PARTIR DE 60 EUROS D'ACHAT

En stock

Livraison standard 3 à 7 jours

El-Jardin-de-senderos-que-se-bifurcan-Tarrah-Krajnak-Dais-Books-cover
El-Jardin-de-senderos-que-se-bifurcan-Tarrah-Krajnak-Dais-Books-visuel-1
El-Jardin-de-senderos-que-se-bifurcan-Tarrah-Krajnak-Dais-Books-visuel-2
El-Jardin-de-senderos-que-se-bifurcan-Tarrah-Krajnak-Dais-Books-visuel-3
El-Jardin-de-senderos-que-se-bifurcan-Tarrah-Krajnak-Dais-Books-visuel-4
Tarrah-Krajnak- El jardin de los senderos que se bifurcan
Tarrah-Krajnak- El jardin de los senderos que se bifurcan
Tarrah-Krajnak- El jardin de los senderos que se bifurcan

El Jardín de los Senderos que se Bifurcan

Tarrah Krajnak

Dais Books

Sélectionné pour le Prix du Premier Livre - Paris Photo - Fondation Aperture 2021
Deuxième édition

Date de parution : 01/01/2022
116 pages avec livret inséré et étui en carton brut estampé à chaud.
Texte de Tarrah Krajnak et Kavior Moon.
Édition artisanale de 200 exemplaires

“Nommé d’après une histoire de Jorge Luis Borges du même titre, mon livre El Jardín de Senderos Que Se Bifurcan explore le processus de traçage de mes origines au milieu de récits familiaux contradictoires.
Originaire du Pérou et orpheline en bas âge, j’ai été adoptée dans une famille transraciale de la classe ouvrière américaine, et élevée comme jumelle de mon frère afro-américain. Cette expérience précoce de la différence raciale a établi ma préoccupation permanente pour l’appartenance, l’orphelinat, l’exil ancestral, les origines et la manière dont ces constructions sont écrites sur le corps et dans les archives.
Dans ce projet, je ne cherche pas à retrouver une identité cachée par les circonstances de ma naissance et de mon adoption, mais plutôt à construire une histoire psychique, à imaginer des lignées, à inventer des mères et à ressusciter des ancêtres dans un effort pour comprendre ma place dans les récits politiques, sociaux et historiques plus larges de mon lieu de naissance à Lima, vers 1979.

Le travail oscille entre des photographies vernaculaires trouvées, mes propres écrits et photographies, et des images que je m’approprie dans des publications politiques de 1979 que j’ai collectés à Lima.

Je m’intéresse à la violence à l’égard des femmes et aux histoires de femmes, d’enfants disparus et de migration forcée ou de déplacement à la suite du traumatisme de la guerre. Enfin, il existe de nombreux portraits d’autres femmes nées la même année que moi au Pérou – mes “jumelles du temps” représentées tout au long du livre. J’ai trouvé ces femmes grâce à des annonces que j’ai placées à Lima et dans les environs, et j’ai recueilli leurs histoires orales. Tout au long du projet, j’utilise ce matériel et une combinaison de stratégies d’erreur de traduction, de projection et de re-photographie comme moyen de récupérer, de réécrire, de spéculer et d’imaginer une histoire perdue.”

Vous aimerez aussi

Retrouvez nos dernières sélections

Contactez-nous
Nom
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.