loader

OFFRE DE PRINTEMPS : LIVRAISON À 1 EURO EN FRANCE À PARTIR DE 60 EUROS D'ACHAT

En stock

Livraison standard 3 à 7 jours

1994-2001-a-beginning-Lorenzo-Castore-Lartiere-Edizioni-cover
1994-2001-a-beginning-Lorenzo-Castore-Lartiere-Edizioni-visuel-1
1994-2001-a-beginning-Lorenzo-Castore-Lartiere-Edizioni-visuel-2
1994-2001-a-beginning-Lorenzo-Castore-Lartiere-Edizioni-visuel-3

1994-2001 A Beginning

Lorenzo Castore

L'Artiere Edizioni

Date de parution : 01/09/2019
Poids 801 g / Dimensions 20 x 28 cm / 88 pages
ISBN 9788887569827

“La photo d’ouverture est un autoportrait de 1994, c’est la première que j’ai prise. Il y a une route bordée de rangées de jeunes pins, nouvellement plantés après un grand incendie.  Je voulais confondre l’image de moi-même avec celle des arbres. J’ai préparé le cadrage et je l’ai saisi. Nous étions quelque part autour de Butte, Montana, USA, où j’ai passé un été à travailler comme assistant charpentier. Je n’avais aucune conscience de moi-même – mais un fort désir d’en avoir – et aucune connaissance de l’utilisation du médium photographique.”

“Pendant de nombreuses années, j’ai photographié de manière compulsive presque sans regarder le résultat de mes prises de vue. Je sentais profondément que je n’étais pas prêt à comprendre ce que je faisais. Je savais ce que j’essayais de faire, mais je n’étais pas clair sur la manière de le mettre en forme, je n’étais pas prêt à communiquer mon travail le plus intime. J’étais agité (et je le suis toujours), me déplaçant ici et là, photographiant tout pour trouver ma place et mon espace : ce désir omnivore ne m’a pas permis et ne me permet pas de m’arrêter.

“En 2001, j’ai rencontré Grazia Neri et j’ai rejoint son agence, puis en 2003 j’ai été présenté à Christian Caujolle et je suis entré à l’Agence | Galerie VU’.  Même si je me sentais comme un outsider, les choses ont évolué et j’ai commencé à vivre de ma photographie. Je travaillais sur des projets structurés de manière plus consciente et précise (Nero, Paradiso) mais je continuais toujours à photographier (principalement en noir et blanc) tout ce qui m’importait, dans un flux constant, sans direction spécifique, logique ou objectif pratique.”

“Malgré tout cela, mon travail personnel quotidien n’était toujours pas mûr, j’ai essayé de le rassembler et de le montrer dans quelques expositions et diaporamas sans jamais m’approcher du sentiment d’être représenté par ce que je montrais. La façon dont je traitais mon matériel – qui augmentait en quantité et en complexité – n’était pas précise, pas assez pure.  J’ai décidé de mettre tout cela de côté, mais j’ai continué à travailler quotidiennement par pure nécessité – sans ambition particulière en raison de mes attentes déçues.”

“À la toute fin de l’année 2011, mon meilleur ami est soudainement décédé. Cet événement a été une catastrophe et a changé ma vie. Après une année très difficile, je suis retourné à la vie et j’ai enfin commencé à regarder ce que j’avais fait pendant tant d’années – mais avec un regard neuf et une réelle détermination. Une sorte de filtre que j’avais devant les yeux a finalement disparu. J’ai compris que j’avais besoin de grandir et d’avoir du recul pour voir les choses, car être dans quelque chose ne signifie rien comprendre. J’ai également réalisé que je suis passé par des périodes spécifiques au cours desquelles j’ai vécu des expériences cruciales qui m’ont ensuite amené à différents endroits. Une carte imaginaire d’appartenance montrait enfin ses limites.”

“Le passage du temps façonne un nouvel alphabet, un nouveau langage, et stimule une révélation : la mémoire émerge, mon expérience se fond avec quelque chose que je sens universel. J’ai décidé de travailler sur UN LIVRE DE VIE FAIT DE VOLUMES. Le brillant book-designer Eloi Gimeno a créé la taille et la forme graphique de la série de volumes à partir des couvertures qui sont structurées sur le concept du temps conçu comme une ligne qui n’est pas droite mais prend la forme d’un labyrinthe. Le design graphique est entièrement conçu en noir et blanc”.

“J’ai édité la séquence photographique du premier volume 1994-2001 | A BEGINNING et je ferai de même pour les suivants. Il n’y a pas de règle en termes de durée : chaque période (chaque volume) sera marquée par les circonstances. L’idée de cette collection de volumes n’est pas celle d’un journal intime mais d’une autobiographie littéraire. Bientôt, j’éditerai le deuxième volume 2001-2007, puis le troisième 2007-2012, et ainsi de suite…”

-Lorenzo Castore

Autres titres disponibles

Retrouvez nos dernières sélections

Contactez-nous
Nom
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.